450 NGUET-NDARIENS TUÉS

Ce chiffre, fait froid dans le dos, a été révélé par Cheikh Bamba Dièye. Selon l’ex maire de Saint-Louis, depuis 2003, 450 Nguet-Ndariens sont morts, soit près d’un kilomètre de cadavres humains. « La vérité est que Nguet-Ndar est une poudrière et il y a une souffrance beaucoup plus importante que quelques voitures cassées et des pirogues brûlées. Nguet-Ndar avale chaque année des dizaines et des dizaines de citoyens de ce pays.. Des gens sont tués, des pirogues carrément arraisonnés, le matériel et l’investissement perdus et il y a des escrocs dans le système et qui se nourrissent de la léthargie et de la disparition de l’Etat… », a-t-il martelé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *