Procès des Thiantacounes : « Les corps étaient ensanglantés, le bras d’une victime traînait par terre… »

Le procès de Cheikh Béthio Thioune et Cie démarre sur les chapeaux de roue. Si le guide des Thiantacounes sera finalement jugé par contumace, ses disciples et coaccusés ont, eux, commencé à balancer.

Et, selon Les Échos, c’est le cas de Samba Fall, Moussa Dièye, Adama Sow et Abdoulaye Diouf. Morceaux choisis de leurs témoignages : « Les corps étaient ensanglantés… le bras de l’une des victimes traînait par terre… ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *