11 bébés calcinés : Mandat de dépôt pour l’aide infirmière et la sage-femme

La sage-femme et l’aide-infirmière mises en cause dans l’affaire de la mort de 11 bébés à l’hôpital Mame Abdou Aziz de Tivaouane, vont passer leur première nuit en prison.

Elles ont été placés sous mandat de dépôt. Les mises en cause, pour rappel, avaient bénéficié, mercredi, d’un deuxième retour de parquet. Leurs avocats vont faire face à la presse incessamment.

En guise de soutien à leur arrestation, leurs camarades du Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas) ont décidé de paralyser le système pour 72 heures. 

Nous y reviendrons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.