10 MILLIONS DE CAUTION LE JUGE REFUSE LA LIBERTÉ À TAÏB SOCÉ

Le prêcheur Taïb Socé, qui croupit à la prison de Rebeuss, suite à une réquisition d’incarcération ne s’est pas encore tiré d’affaire. Pour sa libération, rapporte le quotidien Enquête, il a introduit, via ses avocats, un référé pénal en proposant un versement de 10 millions de Fcfa à la partie civile, Imam Mouhamadou Bassirou Sall, sur les 160 millions qu’il lui doit. Ensuite, Taïb Socé s’engage à payer le reliquat selon un moratoire de dix mois.

Seulement, cette proposition a été rejetée par la partie civile qui réclame le versement de 100 millions. Son avocat soutient que son client est même prêt à renoncer aux 60 millions restants. L’état de santé de Taïb Socé a aussi été évoqué par ses avocats pour obtenir sa libération. Mais, leurs arguments n’ont pas convaincu le juge qui a décidé de le maintenir en prison. Il ne reste désormais qu’à initier une nouvelle procédure de référé pénal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *